Famille Parant

    Page   26 Juin 2017

    Louis Parant (Touraine avril 1630-Carcassonne 3 novembre 1709) compagnon menuisier venu à Carcassonne, épouse Jeanne Mélair et apprend le métier à son beau-frère Jean-Jacques. Il se fait remarquer par les retables qu'il installe dans la région (Carcassonne, Montirat, Mirepoix) et par les stalles du chœur de la cathédrale de Saint-Pons.
    Son fils, Jean-Jacques (Carcassonne entre 1651 et 1658 – 3mai 1697) réalise des retables à Carcassonne, Maquens, Montréal. Sa mort relativement prématurée limite sa production artistique.
    Neveu de Jean-Jacques, Louis Parant (Carcassonne 14 mai 1702 – Toulouse 1772), complète sa formation de sculpteur et d'architecte à Paris et à Rome. Il aurait été employé aux travaux de l'Escurial. Après un bref séjour à Carcassonne, il exécute les ornements de la façade du Capitole à Toulouse, ce qui lui vaut d'être nommé professeur à l'Académie des Beaux-Arts.
    Jean-Louis Bonnet - Les Audois (ISBN 2-906442-07-0)

    Mais aussi...

    French