Exposition : Du portrait à la peinture

    Par les stagiaires de l'école régionale de la 2ème chance
    Du 11 au 25 septembre - du lundi au vendredi 8h30 à 12h et de 14h à 17h30.

    Entrée libre

    Places limitées à 20 personnes maximum
     

    Contact
    Maison de la région
    04.67.22.91.11.

    L’activité artistique a des pouvoirs et des effets à même de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes en difficulté. Ainsi, l’activité artistique peut contribuer à renforcer l’estime de soi et le sentiment de reconnaissance sociale défaillants ou limités. L’artiste possède cette compétence de pouvoir saisir la beauté des choses et des personnes.
    Les stagiaires de l’Ecole régionale de la 2ème chance à Carcassonne, portés par la Fédération Aude-Ligue de l’Enseignement, ont participé au projet collectif :
    au travers de l’initiation à la photographie, la peinture, travailler l’estime de soi ; un projet d’équipe transdisciplinaire ouvert sur les autres avec le soutien d’artistes – Aline Lafoy auteure/photographe et Jean-Luc Lafitte dit LU. Artiste peintre/ plasticien local - ainsi que de la Fondation EDF.
    Le processus engagé par l’E2CR au travers des ateliers artistiques créatifs vise à restaurer estime et confiance en soi : une image de soi valorisée et valorisante pour permettre aux jeunes de se structurer dans un parcours de réussite.
    Ce projet a proposé aux jeunes de réaliser eux-mêmes des portraits. Derrière l’appareil, il est souvent plus facile d’apprivoiser la relation à l’autre : la caméra devient prétexte à la rencontre. Ainsi, je passe du côté passif « être regardé » au rôle actif « regarder ». La démarche de l’artiste-photographe sera d’inviter les jeunes à se dépasser, à structurer leur langage pour qu’ils deviennent autonomes, à réaliser eux-mêmes des prises de vues (portraits, autoportraits, portraits de groupe, portraits de professionnels en entreprise). L’occupation des différentes positions va amener le jeune à prendre conscience plus largement de la réalité du travail réalisé. Le portrait ainsi restitué au jeune lui révèle une image de lui-même beaucoup plus valorisante : première amorce vers l’estime de soi ".