Conférence : Les modernes, Marie Petiet, Louise Abbema, Eva Gonzalès, Mary Cassatt, Berthe Morisot

Mercredi 16 février 2022
17:00

Derrière cette question s’en dessinent d’autres qui interrogent autant le passé que le présent : pourquoi n’y a-t-il pas davantage de femmes artistes ? Existe-t-il un art typiquement féminin ? Les œuvres des femmes artistes présentent-elles des similitudes qu’il convient de souligner ? Quelles stratégies ont mises en place celles qui, en dépit des difficultés, ont souhaité exercer et faire connaître leur art ? Que pensait la critique de ces femmes peintres ou sculpteurs ? Quelle vision les artistes masculins portaient sur elles ?

Conférencière : Marie-Laure Ruiz-Maugis, historienne de l’art

Dans la seconde moitié du 19e siècle, la carrière artistique institutionnelle reste fermée aux femmes. L’école des Beaux-Arts leur est interdite jusqu’en 1897, les commandes officielles sont rares et le dénigrement courant. N’ayant accès ni à la peinture d’histoire ni au nu, les femmes artistes sont cantonnées aux genres considérés comme secondaires : portrait, paysage, nature morte. Mais grâce à l’apparition de l’impressionnisme, c’est précisément dans ces genres que des femmes vont s’illustrer brillamment, telles Mary Cassatt et Berthe Morisot. Cette dernière fait l’admiration de Manet qui la peint, de Degas et Monet. En province, loin de l’effervescence parisienne, des femmes peignent plus modestement mais avec une grande sincérité, comme Marie Petiet. 

 

 

Contact

Musée des beaux-arts

04.68.77.73.70

Tarif(s)

Entrée libre
Pass sanitaire et port du masque obligatoires