Conférence : Entre figuration et abstraction, de Kandinsky à Nicolas Staël

    Entrée libre - Nombre de places limité

    Contact
    Musée des beaux-arts
    04.68.77.73.70

    Le musée des Beaux-Arts de Carcassonne poursuit sa démarche de pédagogie pour rendre accessible l’art au plus grand nombre. Le nouveau cycle de conférences s’articule autour de grands noms de l’art moderne symbolisant à la fois une époque, violente et exaltante, et des mouvements qui feront date.

    Conférencière : Marie-Laure Ruiz-Maugis, historienne de l’art
    L’art abstrait est un mouvement international qui domine une grande partie du XXème siècle. Il rompt avec la conception traditionnelle de l’art comme imitation de la nature et représente des formes et des couleurs pour elles-mêmes. Mais ce mouvement ne s’est pas constitué ex-nihilo. En effet, dès les années 1910, de nombreux artistes passent progressivement de la
    figuration à l’abstraction.
    Kandinsky, le premier, impose un nouveau langage dans lequel de grandes masses colorées se combinent librement avec des lignes, sans aucune référence au monde objectif. Puis
    Mondrian, Malevitch, Kupka recherchent, à partir de l’observation de la nature, un langage géométrique et mathématique qui rationnalise la vision du monde.
    La Seconde Guerre Mondiale voit naître une nouvelle abstraction. Nicolas de Staël chemine également entre art figuratif et art abstrait. Et dans ses formes s’écrivent nos sensations, nos
    émotions, nos marées personnelles.