Aller en haut de la page
samedi 15 juin au dimanche 29 septembre - de 9h45 à 12h30 et de 13h30 à 18h15

En France, dresser une table est un art. Fourchettes à gauche, et couteaux à droite de l’assiette, le moindre détail compte au moment du dressage. Un savoir-vivre et savoir-faire qui sont mis en lumière le temps d’une exposition du 15 juin jusqu’au 29 septembre, au musée des beaux-arts de Carcassonne, autour du thème de la table. 

Plus de 80 œuvres du XVIIème au XXIème siècle, peintures et sculptures, arts graphiques et décoratifs s’articuleront autour de cette thématique. Des œuvres présentées dans les collections du musée, ou sorties des réserves, seront mises en lumière. L’exposition sera enrichie par des prêts issus de collections muséales ou particulières.

Les visiteurs découvrent l’art de la table sous différentes époques et représentations, à travers les repas bibliques, les natures mortes, les bambochades (petits tableaux représentants des scènes populaires au ton comique voire caricatural), les repas du XVIème au XVIIIème siècle ou encore l’art contemporain.

En 2010, l’UNESCO décidait de classer le « repas gastronomique des Français » au patrimoine mondial immatériel. L’organisation soulignait que la gastronomie française, au-delà de ses plats, relevait avant tout d’une pratique sociale brassant convivialité, partage, plaisir du goût, savoir d’association avec le vin et lien aux terroirs. Avec ses dix étoiles au Michelin, le département de l’Aude est un des hauts lieux de ce patrimoine immatériel. De l’Antiquité aux temps modernes, l’héritage de ses pratiques alimentaires est ancré sur l’ensemble de son territoire. De nos jours, quotidiennement les automobilistes empruntent la via aquitania, l’antique route du sel permettant d’exporter la précieuse production des salins de Gruissan. Les touristes circulent toujours sur l’ancien canal Royal inauguré à la fin du XVIIIème siècle. Il permit d’exporter plus aisément les vins du terroir, introduits par l’occupation romaine, vers l’Atlantique et la Méditerranée. Les vignes, par ailleurs, constituent une composante majeure du paysage local contemporain et l’une de ses principales ressources économiques. 

Il est impossible d’évoquer l’Aude sans parler des fameux spiritueux carcassonnais rendus célèbres lors de l’Exposition universelle de 1900. La recette de la Micheline, liqueur remontant au IVème siècle, a été retrouvée pendant des fouilles de la Tour de l’Inquisition, lors des travaux de 1856 réalisés par Eugène Viollet-le-Duc.

L’ancien palais de la liqueur, dans les contrebas de la Cité, conserve trace de la bonne fortune de cet alcool. L’industriel qui la remit au goût du jour, Michel Sabatier (1851-1918), finança le premier embrasement de la Cité. Aujourd’hui, le feu d’artifice du 14 juillet est considéré parmi les plus beaux d’Europe ! Le territoire Audois a toujours su allier bonne chère et traditions à son patrimoine.

Dans cet esprit, depuis 1990, les ventes aux enchères annuelles des fêtes de Toques et Clocher permettent de restaurer les clochers du terroir.

Enfin, on ne peut parler de plaisir de goût sans mentionner Prosper Montagné (1865-1948). Chef cuisinier, il devint avec sa « cuisine digne des Dieux », le père de la gastronomie moderne. Son œuvre culinaire est, par ailleurs, à l’origine de la confrérie de l’Ordre gastronomique de Saint-Fortunat réunissant les plus fines bouches internationales. 
Célébrer la table à Carcassonne était donc une évidence !

Philippe SHANGTI Luxury Sixth Dinner , 2024 106x250 cm photographie

Une exposition dans l’exposition avec la série des «DINNERS» de Philippe SHANGTI

Pour cette exposition, l’artiste toulousain Philippe Shangti, nous propose sa nouvelle collection sur les « dinners », exposée pour la première fois à Carcassonne. Cette dernière série convie le visiteur à explorer de manière interactive, les créations de l’artiste.

En exclusivité, l’artiste proposera au coeur de l’exposition une énigme à résoudre, en sept parties, qui, placées dans le bon ordre, formeront le code à découvrir.

Une urne sera mise en place afin de recevoir les propositions des participants.

À l’issue de l’exposition, le dépouillement sera effectué par un huissier, et l’heureux (et ingénieux) vainqueur remportera un médaillon de bronze, pièce unique réalisée par Philippe Shangti spécialement pour l’exposition.

Un catalogue sera aussi édité pour la série des « Dinners » de Philippe Shangti.

L’artiste proposera des visites et des ateliers autour de ses photographies et dessins exposés.

Votre contact

Musée des Beaux-Arts - Accueil

Horaires d'ouverture :

  • Du 1er octobre au 31 mars
    mardi au samedi de 9h45 à 12h30 et de 13h30 à 18h15 (fermé le lundi)
    Ouvert le 1er dimanche du mois de 14h à 17h
  • Du 1er avril au 30 septembre
    Tous les jours (7j/7j) de 9h45 à 12h30 et de 13h30 à 18h15

Fermé les jours fériés sauf le lundi de Pâques et le 15 août

Avant toute visite de groupe libre ou guidée, il est nécessaire de s'adresser au musée des beaux-arts de Carcassonne par mail à musee@mairie-carcassonne.fr afin de vérifier les disponibilités des créneaux horaires.

04.68.77.73.70
musee@mairie-carcassonne.fr