Conférence : Les devancières, Sofonisba Anguissola, Lavinia Fontana, Artemisia Gentileschi

Mercredi 15 décembre 2021
17:00

Derrière cette question s’en dessinent d’autres qui interrogent autant le passé que le présent : pourquoi n’y a-t-il pas davantage de femmes artistes ? Existe-t-il un art typiquement féminin ? Les œuvres des femmes artistes présentent-elles des similitudes qu’il convient de souligner ? Quelles stratégies ont mises en place celles qui, en dépit des difficultés, ont souhaité exercer et faire connaître leur art ? Que pensait la critique de ces femmes peintres ou sculpteurs ? Quelle vision les artistes masculins portaient sur elles ?

Conférencière : Marie-Laure Ruiz-Maugis, historienne de l’art

Parler des femmes artistes invite à interroger autant les conditions réservées aux femmes dans le passé, notamment en matière d’accès à la connaissance et à l’apprentissage, qu’à questionner les discours de la théorie de l’art. En effet, à partir de la Renaissance, la peinture est considérée comme une activité intellectuelle et plus seulement mécanique. Or, on refuse aux femmes les qualités nécessaires à cette activité : raison, métrique, logique et autres facultés cognitives. Pourtant, des femmes telles Sofonisba Anguissola, Lavinia Fontana et un peu plus tard Artemisia Gentileschi ont réussi à accéder au rang d’artistes.  Femmes de caractère, s’exerçant dans différents genres picturaux, elles ont su répondre à la commande publique comme privée.

 

Contact

Musée des beaux-arts

04.68.77.73.70

Tarif(s)

Entrée libre
Pass sanitaire et port du masque obligatoires