Conférence : Le fauvisme, de Matisse à Dufy

    Entrée libre - Nombre de places limité

    Contact
    Musée des beaux-arts
    04.68.77.73.70

    Le musée des Beaux-Arts de Carcassonne poursuit sa démarche de pédagogie pour rendre accessible l’art au plus grand nombre. Le nouveau cycle de conférences s’articule autour de grands noms de l’art moderne symbolisant à la fois une époque, violente et exaltante, et des mouvements qui feront date.

    Conférencière : Marie-Laure Ruiz-Maugis, historienne de l’art
    Le nom de « fauves » apparaît sous la plume du critique d’art Louis Vauxelles, dans son compte-rendu du Salon d’Automne de 1905. Il désigne alors autant les artistes, qualifiés d’oseurs, d’outranciers, de sauvages et dont les tableaux aux tons purs déconcertent, que la violence de réaction face à cette peinture.
    En effet, les Fauves exaltent toutes les couleurs ensemble, écartant tout souci de vraisemblance et toute volonté descriptive. La couleur possède une valeur émotionnelle : elle est
    libérée, explosive, violente.
    Le fauvisme ne s’est jamais constitué en école. Il résulte de la rencontre de jeunes artistes – Matisse, Derain, Vlaminck, Braque, Dufy… - poussés par un désir d’expérimenter toutes les
    ressources de la couleur. Cependant, il eut une influence majeure sur certaines avant-gardes en Europe au XXème siècle, en particulier l’abstraction.