Nouveaux élus : Marie-Aude MONTUSSAC et Élodie LETAO

    UN BINÔME GAGNANT AU SERVICE DE LA JEUNESSE CARCASSONNAISE !

    Quelques questions à Marie-Aude MONTUSSAC, Adjointe au Maire déléguée à l’Enseignement Supérieur et à la Jeunesse et Élodie LETAO, Conseillère municipale chargée de la Jeunesse et du Numérique.

    Le Maire de Carcassonne a souhaité créer un poste d’adjointe déléguée à l’Enseignement Supérieur et à la Jeunesse. Quelles vont être vos missions pour les 5 ans à venir ?

    M-A. Montussac : Le Maire de Carcassonne souhaite dans son nouveau mandat, porter une attention particulière au développement de l’enseignement supérieur et de la jeunesse sur la ville.
    Voici les objectifs à atteindre : 

    • Déplacer les différentes structures universitaires en centre-ville, car aujourd’hui elles sont trop éloignées et les étudiants isolés. En étudiant en ville, ils participeront activement à la redynamisation du centre-ville, à la vie économique, sociale et culturelle.
    • Rendre Carcassonne plus attractive pour les étudiants en proposant des services adaptés à leurs besoins et à leur bourse : des logements accessibles, des possibilités de restauration, des loisirs, activités sportives et culturelles à des tarifs spécifiques…
    • Augmenter l’éventail des formations
    • Passer de 1 700 étudiants aujourd’hui à environ 2 000 d’ici 5 ans

    Des formations attractives et une vie étudiante facilitée, donneront envie aux jeunes et surtout leur permettront de faire leurs études à Carcassonne. Vivre sa vie étudiante à Carcassonne peut in fine amener ces jeunes à s’y installer ultérieurement.

    Quels vont être les prochains événements en matière d’Enseignement Supérieur ?

    M-A. Montussac : La mobilisation des étudiants lors des journées d’intégration début septembre a permis de mettre en évidence le désir de ces jeunes de s’investir dans des projets pour la ville, qu’ils vont réaliser tout au long de l’année.

    Le Forum de l’Enseignement Supérieur sera organisé cette année le vendredi 8 janvier 2021, au Centre de Congrès-Le Dôme, en journée avec les lycéens et leurs enseignants, et prolongé en nocturne à la demande des responsables des formations. Ce qui permettra aux parents d’accompagner les adolescents dans leurs recherches d’orientation, si bien sûr, les conditions sanitaires liées à cette épidémie nous l’autorisent.

    Vous allez travailler ensemble sur des projets à destination de la jeunesse. Quelles vont être vos actions communes dans ce domaine ?

    M-A. Montussac  : Notre objectif est de faciliter la venue des jeunes Carcassonnais en ville. Cela va commencer par le déménagement du PIJ (Point Information Jeunesse) en face la MJC, place des Anciens Combattants, ainsi que sa promotion, car aujourd’hui, peu de gens connaissent et fréquentent le PIJ qui informe et conseille la jeunesse (orientation scolaire, démarches administratives et droits, logement, sport et culture…)

    Élodie Letao : Nous relançons également la Bourse au Permis qui avait été mise en sommeil avec l’épidémie, avec pour cette fin d’année, une prolongation jusqu’au 31 décembre 2020 pour l’obtention, et nous doublerons le nombre de candidats sur l’année 2021.

    La jeunesse d’aujourd’hui maîtrise parfaitement les outils numériques  : réseaux sociaux, applications, jeux en ligne… Quels nouveaux outils la Ville va-t-elle développer pour s’adresser aux jeunes et à l’ensemble des Carcassonnais ? 

    Élodie Letao  : En effet, aujourd’hui la jeunesse rime avec le numérique. C’est pour cela que nous allons développer une Application Jeunesse sur le smartphone avec une carte jeunesse numérique intégrée dans cette application, qui permettra aux jeunes et aux étudiants, de profiter des différents services proposés par la Ville. Cette application facilitera l’information et la communication directe et intégrera des bons plans, un agenda...

    D’autres applications verront le jour afin de divertir la jeunesse dès le mois de décembre avec des jeux en ligne comme cela a été réalisé cet été avec la nouvelle appli « Carcassonne Interactive » avec notamment une chasse au trésor de Noël à destination des plus jeunes.

    Nous avons également développé dans l’urgence, en novembre dernier, une e-boutique « e-shopping Carcassonne » pour permettre aux commerces de proximité d’avoir une véritable vitrine en ligne accompagnée d’une campagne de communication sur Carcassonne et l’Aude.

    Il y aura aussi de nouvelles applications et différents partenariats destinés à la population carcassonnaise dans son ensemble (circuits touristiques, e-shopping en partenariat avec l’Office Municipale de Tourisme, paiement des horodateurs via smartphone) Et nous envisageons également de proposer des ateliers numériques car nous savons que nous entrons désormais dans l’ère du numérique. 

    Je ne vous dévoile pas tous les projets que vous découvrirez au fur et à mesure de leurs réalisations !

    Mais aussi...

    French