Actualité

27 Déc 2021

Les oeuvres du musée des beaux-arts s’exportent à l’international

Un tableau du Musée en plein déménagement

La qualité des oeuvres du musée des beauxarts de la Ville de Carcassonne est reconnue sur le plan international. Preuve en est, les nombreuses demandes de prêts d’oeuvres reçues par le Musée de Carcassonne.

Dernier en date, le tableau du peintre Henri Martin (1860 – 1943) intitulé «Paolo Malatesta et Francesca da Rimini aux enfers» (photo ci-contre) prêté au musée Le Scuderie del Quirinale de Rome (les écuries du Quirinale) qui l’expose en ce moment même et jusqu’au 9 janvier 2022, à l’occasion de sa nouvelle exposition «Inferno, una topografia del Male».

Parmi les oeuvres prisées par les plus prestigieux musées de France et de l’étranger, on notera par exemple :

  • Portrait de Madame Astre (1892) d’Achille Laugé exportée à Tokyo (Japon), Melbourne (Australie), Bruxelles (Belgique), Osaka (Japon), Vienne (Autriche).
  • Caïn portant le corps d’Abel, (1876) d’Alexandre Falguière, exportée à Barcelone, Madrid, Bordeaux, Québec, Paris (Musée d’Orsay)…
  • Nature morte en trompe-l’oeil de Cornélius Norbertus Gysbrechts, exportée à Tokyo (Japon), Copenhague (Danemark), Barcelone (Espagne), Hambourg (Allemagne), Rouen…
  • La moisson (1874) de Léon-Auguste Lhermitte exportée à la Nouvelle-Orléans (USA), Tokiwa, Kitakyushu et Hiroshima (Japon), Paris, Dunkerque