Carcassonne ville nature : Actions en faveur de la biodiversité

    Dans le cadre de sa politique environnementale et de protection de la biodiversité, la Ville poursuit sa démarche en prenant de réels engagements concernant :
     

    • La poursuite des économies d’énergies (remplacement de l’éclairage traditionnel par l’éclairage à led, arrosage intelligent des espaces verts, isolation des combles des bâtiments communaux, des écoles...)
       
    • La transformation des réserves foncières pour le développement des fermes photovoltaïques (les études environnementales viennent de prendre fin, reste 1 an pour l’instruction de l’enquête avant l’approbation du PC, et 1 an pour candidater à l’appel d’offre : mise en service 2024 ). Ces centrales ont vocation à produire ¾ des énergies nécessaires aux foyers carcassonnais.
       
    • 7 hectares seront réservés à un agriculteur dont la production sera utilisée pour l’alimentation de la cuisine centrale (un appel à projet sera lancé en juillet / août 2021). Objectif : favoriser la production locale et les circuits courts.
       
    • La préservation des espaces forestiers mise à mal depuis le premier confinement par des utilisateurs de 4x4 et de quads. Des actions ont été menées en partenariat avec l’Office National des Forêts et l’Office Français de la Biodiversité sur la forêt communale de l’Arboretum depuis le mois de mai et continueront de se poursuivre de façon régulière. En complément de ces actions, des caméras pièges ont été placées en différents endroits et sont déplacées régulièrement. En 10 jours, plus de 20 procès-verbaux de 135 € ont été dressés.
       
    • La pérennisation de l’éco pâturage avec une extension du nombre de sites : île de la Cité, forêt de l’arboretum, chemin du PRIFF… Des ateliers pédagogiques seront proposés comme chaque année aux écoles, dès la rentrée de septembre mais également dès cet été au public souhaitant y participer.
       
    • Mise en place de parcours « sport et nature » via l’application «Carcassonne Interactive», développés par l’Office Municipal de Tourisme et qui passent, entre autres, par la ville, la forêt de l’Arboretum, le lac de la Cavayère, les berges du canal du Midi… La Ville place ainsi « la nouvelle technologie au service de la nature » comme elle l’a fait lors du dernier confinement afin que chacun puisse bénéficier d’activités extérieures dans une limite de 10 km autour de chez soi. Ces applications sont destinées aux locaux mais également aux touristes en quête d’espaces naturels tout en restant à proximité des infrastructures de la ville. L’application «Carcassonne Interactive» compte + de 4 000 téléchargements à ce jour.
       
    • Production du MIEL DE CARCASSONNE avec l’intégration des abeilles en milieu urbain et forestier.
      Les abeilles sont un des maillons essentiels de notre écosystème et leur préservation est d’autant plus importante que la grande majorité des insectes pollinisateurs ont disparu. D’ici 2060, 80% des insectes de la planète auront disparus. Leur intégration en milieu urbain et forestier, est indispensable aujourd’hui pour ne pas dire vital. A ce jour, et pour commencer, près de 70 ruches ont été implantées sur l’île de la Cité et la forêt de l’Arboretum. Une récolte de 20 à 50 kg de miel par ruche est estimée (selon les conditions climatiques).Le miel, récolté et mis en pot par Monsieur Thène, apiculteur, sera disponible à la vente auprès de l’Office Municipal de Tourisme dès l’été prochain. Le MIEL DE CARCASSONNE pourra également être en vente chez les épiciers locaux qui souhaitent en faire le commerce et la promotion. Cette action sera accompagnée par l’implantation de plantes mellifères en centre-ville dès cet automne qui se substituera aux plantations saisonnières habituelles. Au-delà du fait que ces plantes serviront à « alimenter » nos ruchers, à faire revenir les abeilles en ville et donc participer à la pollinisation, elles sont également très odorantes avec une période de floraison plus étendue. Leur besoin en eau est également moins important que les compositions florales mises en place jusque-là.
       
    • Des ateliers ludiques et activités pédagogiques sur le thème de la biodiversité
      Dès la rentrée de septembre, des ateliers de sensibilisation aux abeilles et à leur « travail » seront proposés dans les écoles en complément de celles qui seront mises en place avec l’Office National des Forêts. L’Office Municipal de Tourisme proposera dès le mois de juillet, dans la continuité de ce qui avait déjà été proposé l’année dernière et avait affiché complet, des ateliers autour de la biodiversité avec comme nouveauté :
       
    • Atelier « Le monde des abeilles »
      Présentation d’une ruche. Explications avec visuels et jeux sur le monde des abeilles et leur importance pour l’environnement. Dégustation à l’aveugle de différents miels.
       
    • Atelier de création de nichoirs à chauve-souris :
      Explications sur l’importance et la protection des chauve-souris qui s’attaquent à la surpopulation d’insectes et permettent de maintenir un équilibre écologique. Construction des nichoirs (il faut savoir qu’une chauve souris consomme en moyenne 5 000 moustiques par jour, ce qui peut être une solution pour lutter contre les moustiques tigres).
       
    • Atelier de création des cabanes à oiseaux
      Explications sur la vie des oiseaux et leur importance dans la préservation de la biodiversité Création de cabanes à oiseaux.

    Pour tous ces ateliers, les réservations se feront auprès de l’Office Municipal de Tourisme : Tel 04 68 10 24 30 ou sur www. tourisme-carcassonne.fr dès leur mise en ligne.
     

    • Lancée l’an passé, l’application « Carcassonne Interactive » propose toujours un circuit avec réalité augmentée pour découvrir la biodiversité du lac de la Cavayère. L’application demande juste des mises à jour aux utilisateurs, afin de pouvoir profiter des informations complémentaires récemment ajoutées.
       
    • Une application sur la biodiversité de la forêt de l’arboretum va également voir le jour avec l’aide de l’Office National des Forêts

    Mais aussi...

    French